Controns l'herbe à poux !

Publiée le 17 juillet 2019 par Ville de Bécancour

Saviez vous que près d'une personne sur huit est allergique à l'herbe à poux au Québec ? Jusqu'à la fin juillet, c'est le moment idéal pour arracher les plants que vous voyez avant sa période de pollinisation !

Contrairement à la croyance populaire : L’HERBE À POUX est sans danger au toucher, c'est de l'HERBE À PUCES qu'il faut se méfier !
L’herbe à puce a plutôt tendance à pousser à proximité des zones boisées. Son contact avec la peau provoque aussitôt des démangeaisons cutanées. L’herbe à puces sécrète une huile (l’urushiol) qui, sur la peau, est responsable de l’inflammation douloureuse. L’herbe à poux, de son côté, ne présente aucun danger au toucher et peut donc être arrachée en tout temps sans conséquence. 

COMMENT CONTRER L'HERBE À POUX ?

1- Recouvrement du sol par des matériaux inertes tels du paillis, des copeaux de bois ou des pierres décoratives extérieures; 

2- Implantation d’un couvert végétal compétitif :utiliser des semences résistantes qui offriront une compétition végétative à l’herbe à poux (trèfle, gazon, etc.). 

COMMENT CONTRÔLER L'HERBE À POUX ? 

Déraciner cette herbe avant sa période de pollinisation, cette dernière s’étalant de la fin juillet à la mi-août ;
Utiliser un herbicide écologique pour lutter contre l’herbe à poux ;
Effectuer la coupe dans les terrains vagues et publics deux fois par année, soit à la mi-juillet et à la mi-août.

Comment différencier l'herbe à poux de l'herbe à puces ?

Dépliant de sensibilisation de l'Association pulmonaire Québec 

Dans la même catégorie

Du même auteur

Recherche

Vous ne trouvez pas l’information recherchée ?

Contactez-nous au 819-294-6500 ou par courriel, il nous fera plaisir de vous aider.

Informations supplémentaires

Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre afin de recevoir toutes nos communications relatives à la ville et aux services aux citoyens

Mon compte Bécancour.net

Connectez-vous à votre compte Bécancour.net afin de modifier votre abonnement à l'infolettre et également participer à la place publique.

Se connecter
Fermer